Les Moments Musicaux de Chalosse - saison 2020
18ème Festival
Du 7 juillet au 2 août 2020


  • « Vivre en paix avec la musique ».

    Abbaye Notre Dame de Maylis : Mardi 7 juillet à 19 heures

    Eglise de Montfort en Chalosse : Dimanche 12 juillet à 18 heures

    Eglise d’Ozourt : Jeudi 16 juillet à 20 heures

    Crypte Saint Girons à Hagetmau : Dimanche 19 juillet à 18 heures

    Eglise de Laurède : Mercredi 22 juillet à 20 heures

    Eglise d’Horsarrieu : Dimanche 26 juillet à 18 heures

    Château de Gaujacq : Jeudi 30 juillet à 20 heures

    Eglise de Mugron : 2 août à 18 heures


Jeudi 30 juillet à 20 heures au château de Gaujacq

Duo piano - violon

Fanny Azurro piano, Solenne Païdassi violon

Programme

- Durosoir Cinq aquarelles,
- Schumann Sonate n°1 en la mineur
- Fauré Sonate n°1 en la majeur

Fanny Azzuro est une pianiste dont la carrière de soliste est en pleine ascension. Elle s’affirme sur les scènes prestigieuses du monde musical par un propos toujours très abouti et un jeu poétique et intense. Sa saison 2018-2019 a été ponctuée de concerts dans des salles et festivals réputés, notamment La Folle Journée de Nantes, le Nohant Chopin Festival, le Lille Piano Festival, la Salle Cortot, les opéras de Toulon, Lille et Avignon, le Grand Théâtre d’Angers et, à l’étranger, elle est programmée à Zürich, Bruxelles, New York, Washington et Dallas.

En 2017, Fanny Azzuro présentait chez Paraty Harmonia Mundi l’album 1905 Impressions, qui a été nominé à l’International Classical Music Awards et a reçu beaucoup de distinctions : Pianiste Maestro, 5 croches Pizzicato, 4 étoiles Pianist Magazine et choix de Concertclassic.

Musicienne complète et curieuse, elle se passionne pour la musique de chambre et partage des instants magiques avec les quatuors Voce, Hermès et Van Kuijk en interprétant les quintettes de Franck, Schumann et Fauré.

Elle crée récemment un nouveau projet, Mouvement, avec la danseuse Andréa Moufounda, mis en scène par Parelle Gervasoni, dans l’optique de décloisonner la musique classique. Par ailleurs, elle joue fréquemment avec le fameux pianiste de jazz Hervé Sellin dans le programme Passerelles jazz et classique.

Officiellement Artiste Yamaha, elle est aidée par de nombreuses fondations et mécènes dont le Mécénat Musical Société Générale, la Fondation Safran pour la Musique, la Spedidam, l’Adami et la Fondation Meyer.

« Raconter une histoire avec honnêteté, humilité, habileté, en créant un lien humain fort, un moment de partage harmonieux », tel est son credo. Fanny Azzuro est une pianiste dont la carrière de soliste est en pleine ascension. A 33 ans, elle s’affirme sur les scènes prestigieuses du monde musical par un propos toujours très abouti et un jeu poétique et intense. Sa saison 2018-2019 a été ponctuée de concerts dans des salles et festivals réputés, notamment La Folle Journée de Nantes, le Nohant Chopin Festival, le Lille Piano Festival, la Salle Cortot, les opéras de Toulon, Lille et Avignon, le Grand Théâtre d’Angers et, à l’étranger, elle est programmée à Zürich, Bruxelles, New York, Washington et Dallas.

En 2017, Fanny Azzuro présentait chez Paraty Harmonia Mundi l’album1905 Impressions,qui a été nominé à l’International Classical Music Awards et a reçu beaucoup de distinctions : Pianiste Maestro, 5 croches Pizzicato,4 étoiles Pianist Magazine et choix de Concertclassic : « l’enregistrement de Fanny Azzuro est une petite merveille ! » Il est encore fréquemment diffusé sur les ondes de Radio Classique et France Musique.

En 2014, son album Russian Impulseavait reçu les meilleurs éloges de Classica, « jeu ample et lyrique », la rapprochant alors « d’un Lazar Berman ou d’un Nikolaï Lugansky ». BBC Music Magazinela qualifiait de « jeune pianiste brillante ».

Musicienne complète et curieuse, elle se passionne pour la musique de chambre et partage des instants magiques avec les quatuors Voce, Hermès et Van Kuijk en interprétant les quintettes de Franck, Schumann et Fauré. Elle forme depuis un an un duo flamboyant avec la percussionniste Adélaïde Ferrière dans des œuvres et arrangements originaux. Elle s’implique également au sein du SpiriTango Quartet (depuis huit ans) dans des programmes et versions très personnelles de tango nuevo et contemporain. Leur troisième album est salué par la presse, notamment choix du Monde,qui les place « dans la lignée des grands quatuors à cordes ».

Elle crée récemment un nouveau projet, Mouvement,avec la danseuse Andréa Moufounda, mis en scène par Parelle Gervasoni, dans l’optique de décloisonner la musique classique. Par ailleurs, elle joue fréquemment avec le fameux pianiste de jazz Hervé Sellin dans le programme Passerellesjazz et classique.

Une de ses grandes sources d’inspiration est le pianiste Boris Petrushansky, maître de l’école russe, avec qui elle travaille encore à l’Académie pianistique d’Imola.

Diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (Licence et Master en piano et musique de chambre), elle poursuit ensuite son cursus à l’Académie d’Helsinki avec Tuija Hakkila. Son solide bagage lui permet de réussir plusieurs concours internationaux, dont le World Competition à Cincinnati, Washington International Piano Competition, Lalla Meryem à Rabbat et Piano Campus à Pontoise.

Officiellement Artiste Yamaha, elle est aidée par de nombreuses fondations et mécènes dont le Mécénat Musical Société Générale, la Fondation Safran pour la Musique, la Spedidam, l’Adami et la Fondation Meyer.

Solenne Païdassi

La violoniste française Solenne Païdassi a remporté le Concours Long-Thibaud 2010. Elle est Révélation Classique de l’Adami 2012. Elle a été récompensée par de nombreux prix, en France et à l’étranger, entre autres au Concours International de Hanovre 2009, au concours Sion-Valais, et le concours Gyeongnam en Corée. Elle joue un violon de Giovanni Battista Guadagnini de 1784 prêté par la fondation Zilber Vatelot Rampal.

Solenne Païdassi a déjà donné concerts et récitals partout dans le monde. Sa carrière l’a déjà amenée à jouer dans les salles les plus prestigieuses. Elle a joué au Tonhalle de Zürich, au Carnegie Hall de New York, au Concertgebouw d’Amsterdam, salle Gaveau à Paris et a participé à de nombreux festivals, tels que le Festival International de Colmars, le Festival Radio-France de Montpellier, “la Folle Journée”, le Festival International de Musique de Tongyeong, le Festival International de Sion Valais. Elle a collaboré comme soliste avec des orchestres tels que l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, l’Orchestre Sinfonia Varsovia, l’Orchestre Philharmonique de Montpellier, l’Orchestre Nationale… sous la direction de chefs renommés, entre autres Lawrence Foster, Shlomo Mintz, Vladimir Spivakov, Darell Ang. Après avoir terminé ses études aux Conservatoires de Nice et Genève, puis à la Royal Academy de Londres et au Curtis Institute of Music de Philadelphie, elle a obtenu un diplôme de Künstlerische Ausbildung de la Hochschule für Musik und Theater de Hanovre. Son premier CD, aux côtés du pianiste Laurent Wagschal consacré aux sonates de Franck, Pierné, Saint-Saëns, est paru en 2013 chez le label Indésens. Son enregistrement autour de Stravinsky et Szymanowski avec le pianiste Frédéric VaysseKnitter sorti à l’automne 2014 chez Aparté reçoit un accueil très élogieux de la presse, notamment un CHOC Classica


Suivre la vie du site RSS 2.0     |     SPIP Espace privé     |     SPIP Créacyte